L’aspect des faces des panneaux contreplaqués

Une enquête de l’UIPC, financée par le CODIFAB, auprès professionnels de l’industriels et du bâtiment utilisateurs de panneaux contreplaqués, a permis d’identifier dix exigences prioritaires classées selon les profils des utilisateurs. Parmi elles, l’aspect des faces des panneaux contreplaqués.

Un contreplaqué brut est déterminée par la classe d’aspect

Conformément à la norme NF EN 635, l’apparence d’un contreplaqué brut est déterminée par la classe d’aspect de sa face (et de sa contre-face). Cette classification, basée sur la nature du bois utilisé (feuillu, résineux), évalue le nombre et l’importance de diverses caractéristiques du bois (nœuds, colorations, régularité de la structure, fentes, etc.), ainsi que des défauts de fabrication (joints, réparations, etc.). Cinq classes sont définies : E, I, II, III, IV, bien que les niveaux d’exigence des classes E et I soient si élevés qu’ils sont souvent difficiles à atteindre en raison de la nature même du bois.

En termes d’affichage, un contreplaqué portant l’indication II/III comprendra une face classée II et une contre-face classée III. Cette classification vise principalement à évaluer la capacité du contreplaqué à être fini, comme indiqué dans le guide XP CEN/TS 635-4.

L’expérience des opérateurs NP Rolpin

La qualité esthétique de la face n’a pas d’incidence sur les performances mécaniques du contreplaqué lorsqu’il est utilisé dans des structures, par exemple. Dans de telles applications, l’accent est mis sur les performances de collage et la qualité de fabrication du panneau. Cependant, lorsque le panneau est visible ou doit recevoir une finition, il est crucial de vérifier la qualité de la face apparente. Le classement permet déjà de réserver les plus beaux placages pour les faces les plus exigeantes et de répartir les placages qui pourront être utilisés pour les plis intérieurs. Ce classement repose sur l’expérience de l’œil et la capacité d’analyse du cerveau humain. En effet, même si les caméras et l’analyse numérique peuvent venir en aide à l’opérateur, les nouvelles technologies et les algorithmes ne remplacent toujours pas l’agilité et la finesse de l’analyse humaine.

La gamme YUI de panneaux décoratifs en bois

Il convient de souligner qu’une famille spécifique de normes est consacrée aux panneaux décoratifs « plaqués bois », se distinguent par leur capacité à composer des faces esthétiquement remarquables à partir de placages tranchés d’essences nobles. La gamme Yui s’inspire de la nature pour vous proposer des décors exotiques, réalisés avec une essence locale : le Pin maritime. Ces panneaux décoratifs, fabriqués dans les Landes, offrent un aspect graphique étonnant et des effets de matière surprenants.

Ces compétences hautement spécialisées, bien que rares de nos jours, sont préservées sur le territoire français, ce qui positionne la France comme une référence sur le marché international.

Retour en haut